L’amalgame entre allergie, intolérance et maladie cœliaque est fréquent. Quelles sont les différences entre ces trois manifestations?

L’allergie au gluten se distingue de l’intolérance par les éléments du système immunitaire  mis en jeu quand le corps entre en contact avec une molécule. En effet, dans le cadre de l’allergie directe, ce sont les IgE qui sont produits par le corps et qui engendrent une réaction rapide et souvent violente de l’organisme. Dans ce qu’on appelle peut-être d’ailleurs par abus de langage ‘l’intolérance au gluten », les mécanismes immunitaires enclenchés sont ceux des réactions retardées, avec libération d’IgG.
La maladie cœliaque quant à elle est une conséquence de l’intolérance au gluten qui entraîne entre autres atrophie villositaire intestinale et malabsorption.

Contrairement à ce qu’on pensait auparavant et à ce que beaucoup de médecins pensent encore aujourd’hui, la maladie cœliaque n’est qu’une des nombreuses manifestations de l’intolérance au gluten… les symptômes digestifs ne concerneraient qu’une partie de la population atteinte.
Ceci remet en cause les outils diagnostiques actuellement utilisés… notamment la biopsie intestinale.

http://www.glutenfreesociety.org/gluten-free-society-blog/the-many-heads-of-gluten-sensitivity/