sans gluten, sans lait, sans oeuf

Après mon premier test de galette des rois pommes amandes et ma galette des rois à la frangipane, je me suis lancée dans une recette de galette des rois à la pomme. La pâte feuilletée n’est pas chose aisée à faire et même après trois essais, je ne suis pas encore complètement satisfaite de mon résultat. Le goût par contre de cette galette des rois à la pomme sans gluten est par contre parfait et pour courronner le tout (sans faire de mauvais jeu de mot) cette recette est également réalisée sans sucre ajouté!
Pour la pête feuilletée, je me suis inspirée de la pâte feuilletée à 6 tours de Monsieur Chef Simon.

Ingrédients pour ma galette des rois à la pomme sans gluten (pour 2 grosses  galettes) :
– 500g de farine sans gluten (j’ai utilisé le mix pane de Schär)
– 300g d’eau
– 5g de sel
– 350g de margarine
– 5 pommes moyennes

Mettre la farine dans un grand saladier avec le sel. Ajouter l’eau progressivement d’abord en mélangeant lentement aux doits pour que toute la farine soit en contact avec l’eau. Ajouter ensuite le reste de liquide d’un coup et laisser la farine se gorger avant de mélanger doucement. L’idée est d’obtenir une pâte homogène sans trop remuer pour ne pas casser le réseau de gomme très important pour la réussite du feuilletage. Selon la farine sans gluten utilisée, vous pourrez avoir besoin de plus d’eau pour obtenir la texture recherchée : ni trop mou, ni trop dense, une texture épaisse et élastique je dirais. Je ne peux que vous conseiller de jeter un oeil aux photos de Chef Simon!
Ensuite il vous faudra faire le tourage : en gros fourrer votre pâte avec du beurre et la tourner/étaler plein de fois pour obtenir le feuilletage. Je dis bien « en gros » car c’est bel et bien l’étape la plus délicate de notre recette. Je suis toujours les conseils de Chef Simon et étale ma pâte en croix avec une épaisseur supplémentaire au centre.
Je malaxe avec les doigts la margarine sortie du réfrigérateur pour la rendre maléable et forme avec celle-ci une motte qui passera parfaitement sur le centre de ma croix. Ensuite il faut replier sur la margarine chaque branche en soudant à chaque fois bien autour de la margarine afin d’envelopper complètement la matière grasse. Tout est expliqué en photo ici. Il n’y a plus qu’à étaler! Travailler très lentement au début pour ne pas casser la pâte et risquer la fuite de la margarine. Etaler une première fois une bande plus longue que large et replier en 3 en porte feuille vers le centre. Placer au frais 10 minutes en mémorisant le sens de pliage. Tourner d’un quart de tour vers la gauche votre pâte et étaler à nouveau. Plier en 3 vers le centre, puis recommencer l’opération : réfrigérateur, tour, étalage, pliage six fois de suite.
Etaler ensuite votre pâte complètement sur 3 à 4 mm de hauteur et utiliser une assiette par exemple pour découper deux grands cercles dedans. Placer un premier cercle sur une plaque recouverte de papier cuisson et piquer la avec votre fourchette.

Eplucher vos pommes sans les couper et utiliser une râpe pour les couper en tranches fines. Placer ces rondelles de pomme sur le disque de pâte en laissant 3 cm de libre sur les bords, y cacher une fève. Recouvrir du deuxième disque de pâte et souder les bords avec un peu d’eau. Faire un petit trou sur ce haut de la galette pour permettre à la vapeur de s’échapper et dessiner des motifs au choix sur le dessus.

Mettre enfin à four chaud (180°C) pendant une quarantaine de minutes. Laisser tiédir et déguster!

Le résultat fut délicieux, pas sucré, des pommes fondantes en bouche… mon feuilletage réussi à la sortie du four mais très rapidement la pâte s’est gorgée de l’humidité des fruits. Solutions : je recommencerais une nouvelle fois cette recette en augmentant la taille de ma cheminée pour l’évacuation de vapeur et je n’attendrais pas avant de la manger :)