L’alimentation sans gluten fait son entrée en politique. Même dans les plus hautes sphères du pouvoir, l’homme a ses faiblesses, et les grands de notre monde ne sont apparemment pas épargnés par les  allergies et intolérances. Alors, au lendemain des élections municipales, force est de constater que changement de gouvernement rime parfois avec bouleversement d’habitudes culinaires. C’est le cas pour les cuisiniers de l’hôtel de Matignon a qui il a été demandé de revoir l’ensemble de leurs recettes pour proposer des menus adaptés à l’intolérance au gluten du nouveau premier ministre français. En effet, Manuel Valls serait allergique au gluten, un élément présent dans de très nombreux plats cuisinés puisque la farine de blé sert de liant pour la plupart des sauces. Les chefs, habituellement très soucieux de conserver l’excellente réputation de leur cuisine et de se soumettre aux exigences des hommes d’état vont désormais devoir travailler avec une contrainte supplémentaire. Une politique sans gluten pour ne pas risquer d’intoxiquer notre premier ministre nouvellement installé à Matignon, nous votons pour !

http://m.leparisien.fr/insolite/les-exigences-culinaires-de-manuel-valls-secouent-les-cuisiniers-de-matignon-07-04-2014-3748081.php
© wikipedia